Mécarchitectures 

(3 dessins 60X80) 

2015

 

Cette série a été réalisée après un premier travail d’observation et de dessins in situ dans les villes de Nantes, de New York et de Genève. La deuxième étape de ce travail a été un assemblage, par le dessin des différents édifices croqués, pour constituer des sortes de « tumeurs urbaines » et apatrides.

Ces monuments, décontextualisés et recomposés comme des objets flottants, deviennent alors des objets sans échelle, des composants, autant objet qu’architecture. 

Ce travail est né d’une perception de l’urbain sensible développé particulièrement dans la ville de Nantes, très proche de la pensée poétique et critique de l’auteur et architecte Reem Koolhaas sur la « Bigness » (notamment dans « New York Délire » 1978) 

1A.jpg
2A.jpg
3A.jpg